Les "Indies Brands" Nouveaux acteurs du paysage cosmétiques

Depuis quelques années on voit apparaitre une multitude de petites marques indépendantes, particulièrement dans le domaine des cosmétiques. Ces nouvelles marques, on les appelle les « Indies Brands ».

Aujourd’hui je vous raconte leur histoire et pourquoi ces nouveaux acteurs du paysage cosmétiques transforment non seulement le marché mais aussi notre manière de consommer.

Les « Indies Brands » (marque indépendantes) sont innovantes, rapides et autonomes. Disruptives, elles réinventent la cosmétique en profondeur. Elles jouent sur les textures, le packaging, la façon de consommer, mais aussi l’ensemble des modes de communication des marques.

Elles prennent le contre-pied des géants du luxe et de la cosmétique (« Heritage Brand ») qui ont du mal à être agiles et à s’adapter rapidement aux nouvelles demandes des consommateurs.

Répondre à un besoin

Les « Indies brands » se sont installées sur des niches de marché, pour répondre à un besoin très particulier, souvent un besoin identifié par le fondateur de la marque qui ne trouvait pas de produits adaptés sur le marché. Alors pourquoi ne pas créer ce produit ? C’est par exemple l’histoire de Tata Harper qui décide de créer sa marque de cosmétique naturelle. Des soins efficaces qui ne contiennent pas une seule goutte de produit chimique ou synthétique.

Financer de manière indépendante

Elles sont souvent autofinancées au démarrage ou utilisent des financements participatifs. On pourrait penser que c’est une barrière à l’entrée car manquer de capital rend le démarrage difficile. Bien au contraire, c’est un réel atout pour ces marques car elles sont obligées d’être inventives et de trouver de nouveaux moyens de communiquer, de se faire connaitre, de livrer...C’est une vraie force pour ces jeunes entrepreneurs que d’être poussés à faire plus avec moins de moyens.

« Umaï » est un bel exemple de réussite avec 8 500 shampoings solides précommandés durant sa campagne de financement participatif (www.umai-naturel.fr).

Des petites quantités

Sans argent, elles sont obligées de produire en petite quantité. Encore une fois, cette contrainte devient une force car elles introduisent la notion d’exclusivité. Le client se sent privilégié, on produit moins, mais mieux. On supprime les stocks inutiles, les trop nombreuses références de produits, on test sur un petit panel et on s’adapte très rapidement aux tendances et aux attentes  de leur marché.

Un marketing et une communication disruptive

Maîtrisant parfaitement les réseaux sociaux, elles prospèrent car elles ont mis le client au centre de leurs préoccupations, au lieu d’y mettre les bénéfices. Les intermédiaires sont supprimés et, en vendant directement au consommateur, les données collectées permettent une connaissance pointue de leurs clientèles et une expérience plus personnalisée. On peut citer la marque de thé bio Panda Tea qui s’illustre par une communication Instagram très sophistiquée.

Engagées et transparentes

Elles sont authentiques, parlent avec leur code et prônent tout un art de vivre en défendant leurs valeurs. Elles créent les tendances et en même temps les transforment. Et elles s’adaptent à toute allure aux desiderata des clients grâce à l’écoute des commentaires sur les réseaux sociaux, au cœur de leur business. Emily Weis, fondatrice de la marque « Glossier », le fait parfaitement bien puisqu’elle prend en compte les commentaires de sa communauté pour élaborer ou améliorer ses produits.

Ces nouveaux acteurs du paysage cosmétiques sont très importants car ce sont eux qui viennent bousculer l’ordre établi. Ces nouvelles marques viennent casser les lobbys, ravir des parts de marchés aux géants de l’industrie et surtout informer le consommateur de certaines pratiques plus que douteuses et leur offrir des alternatives saines et responsables.

Penses  à tous les produits cosmétiques que tu utilises aujourd’hui. Combien sont issu de petites marques, locales, durables, qui te proposent des alternatives plus sexy, responsables ou tout simplement plus saines que celles que tu as l’habitude d’acheter. Depuis quelques années je suis sûr que tu te tournes de plus en plus vers ces nouveaux acteurs en qui tu as vraiment confiance et qui font le maximum pour te séduire.

 

Et Le Tube dans tout ça ?

A ton avis, Indie Brand ?

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés