LE TUBE pousse le bouchon de l’innovation écologique.

Grâce à une simple option e-commerce, LE TUBE supprime le plastique à usage unique de ses tubes de dentifrice.

 

Un océan de plastique  

Le 8 juin dernier, une multitude de marques de cosmétiques ont affirmé leur engagement pour l’environnement lors de la journée mondiale pour l’océan. Sensibilisation, action de communication… tout le monde est d’accord pour dire que le plastique est un fléau. Mais après cette opération ponctuelle, l’industrie de la beauté et de la cosmétique a repris sa production… dans les emballages plastiques habituels.

Il faut dire que cette matière est peu chère et très pratique pour emballer la plupart de ses produits. 

Selon une campagne de Zéro Waste UK, cette industrie serait à l’origine de plus de 100 millions de packagings par an… 

Pourtant, les solutions existent et la demande des consommateurs est de plus en plus forte pour une salle de bain « no plastic ».

Plastique océan

  

L’éco-hypocrisie sur les « nouveaux » emballages plastiques

Les nouveaux plastiques font l’objet d’une formidable éco-hypocrisie. Grâce à des termes comme « plastique recyclable », « bioplastique », « plastique bio-sourcé » ou encore « plastique végétal », l’image négative du plastique est gommée et permet de donner bonne conscience aux marques comme aux consommateurs.

Mais les plastiques ne sont pas recyclables à l’infini et finissent toujours par être un déchet plastique non recyclable qui sera enfoui, incinéré ou qui s’accumulera dans les océans. #continentplastique

 

Aux sources du plastique : pétrole ou déforestation ?

Au lieu d’innover pour supprimer le plastique à usage unique, les fabricants ont cherché de nouvelles ressources pour produire du plastique. #quandyenaplusyenaencore

Les « bioplastiques » aussi appelés « plastique végétal » sont produits à partir de végétaux. Bonne nouvelle ? En fait non, car le plastique végétal est principalement fabriqué à partir de maïs OGM venant du Brésil, accentuant ainsi la déforestation. Donc pas trop bonne nouvelle.

De plus, ce plastique « bio-sourcé » reste un plastique comme un autre (PE, PT) et pose donc exactement la même problématique que tous les autres déchets plastiques. Donc vraiment, cela ne change rien vis à vis du "défi plastique".

Pour les consommateurs et la planète, ces faux arguments ne réduisent pas la consommation de plastique et n’aident pas choisir un produit en toute connaissance de cause.

 

Innover plus, réutiliser plus, jeter moins

Chez LE TUBE, il n’y a rien qui nous agace plus que le plastique à usage unique. Alors nous avons décidé d’être complètement transparent avec nos clients et d’appeler un chat un chat, et un plastique un plastique.  

Nous sommes hyper exigeants sur la qualité de nos ingrédients, et aussi sur les matériaux de nos packagings. Nous avons donc sélectionné des matières biodégradables (carton, bois) ou recyclables à 100% et à l’infini (métal). 

Le seul élément en plastique que nous n’avons pas encore réussi à remplacer, c’est notre bouchon. Nous avons donc décidé d’innover : grâce à l’option « sans bouchon » sur notre site ecommerce, le client peut commander uniquement ses tubes de dentifrice. Il suffit de conserver les bouchons d’une précédente commande pour les réutiliser autant que nécessaire. Ça parait tout bête, hein ? En plus, cette innovation a le bon goût d’avoir été très simple à mettre en œuvre, sans investissement ni aucune contrainte technique (site ecommerce propulsé par shopify). Une idée comme on les aime ! 🙂

Option sans bouchon

 

Bon, en vrai, ça complexifie quand même un peu nos chaines logistiques, la gestion de nos stocks ou l’envoi de nos commandes, mais pour polluer moins et limiter le plastique à usage unique, on se dit que ça vaut le coup. 💪

Alors oui, réutiliser un bouchon de dentifrice ne suffit pas pour sauver la planète. Mais quand on sait que 200 millions de tubes de dentifrices sont vendus chaque année en France, on est fiers d’offrir ce choix à nos clients. Cette option a été très bien accueillie et les premières commandes sans bouchon ont déjà été livrées ! 

 

Alors tu vois Maurice, pour les océans et la planète, on aimerait bien que tout le monde pousse le bouchon un peu plus loin. 🚀

 

Pour aller plus loin :

Une série de mini reportages Arte : Plastique, l’invasion.

France Inter : Le plastique végétale est-il vraiment une alternative écolo ?

LCI : Le plastique d’origine végétale est-il vraiment écologique ?

France Culture : Un monde en plastique

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés